Cello modèle B. Norman 1719

Pour que chacun puisse montrer ses oeuvres en cours, et poser les questions relatives à son projet.
UNIQUEMENT les projets commencés

Modérateurs : FAQueurs, BRAB

David1234
prefere poster qu'aller en vacances
Messages : 435
Enregistré le : Mer 31 Oct 2018 09:18
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Cello modèle B. Norman 1719

Messagepar David1234 » Lun 30 Nov 2020 20:47

La démarche est tout de même basée sur du reverse enginering, des instruments qui ont des 100aines années et qui sont excellents : les 2 plaques doivent être accordées. Mais comme ils ont des centaines d'années, ils ont eu le temps d'être repris à de multiples occasions pour être tunés.

Ce que je vois actuellement sur mon n°2, c'est que je vois un 'trou' dans le spectre de la caisse (tap tone de caisse), vers le La3, au delà de 200Hz, en particulier joué sur la 3 eme corde. Ce qui indique une zone de faible résonnance. J'aimerai améliorer sa sensibilité dans cette zone (ca se sent en jouant, la corde vibre moins et il y a moins de sustain dans cette zone).

Je souhaite faire mieux sur mon n°3 que je construit actuellement. D'ou mon étude sur le 1 que je voulais de toute façon reprendre pour quelques détails. Qui ne tente rien, n'a rien :warning:

Capture d’écran 2020-11-30 204528.jpg

Le 1 dont on parle ici est pas mal équilibré, je n'ai pas ressenti de trou mais les aigues semblaient devenir plus clair. En remontant un peu la table pour accorder les 2 je me demande si cela pourrait 'arrondir' le spectre, augmenter la sensibilité générale. C'est important pour l'archet sur les nuances.
Capture.jpg


de l'écrire un peu sur le forum, ca permet de structurer un peu ma pensée - du coup c'est comme ça que j'y réfléchis. :old:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
benoit suaudeau
Jojo je te rattrape !!!
Messages : 2864
Enregistré le : Sam 11 Mar 2017 09:05
Nombre de guitares fabriquées : 21
Localisation : Bretagne nord (Dinan)

Re: Cello modèle B. Norman 1719

Messagepar benoit suaudeau » Lun 30 Nov 2020 21:11

Là je comprend mieux ta démarche, qui est une forme de pas à pas et non pas théorique. Logiquement on devrais pouvoir modifier l'ampleur spectrale de la résonance, Caribou décrit une technique de ponçage différentiel des tables de guitares après montage des cordes pour équilibrer le spectre.

Tu pense que changer la barre permettrais de remplir ce trou en La2 (ou A3) à 220Hz?

Il y a t'il un rapport entre le taptone de la table démontée et celle de l'instrument complet?

David1234
prefere poster qu'aller en vacances
Messages : 435
Enregistré le : Mer 31 Oct 2018 09:18
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Cello modèle B. Norman 1719

Messagepar David1234 » Mer 2 Déc 2020 22:02

Surement, oui.

Ma table actuellement en construction (cello 3) a bien aussi un 'trou' vers 230Hz,
On peut imaginer la suite si on remonte un peu la note du tap tone (trait rouge)

Capture.jpg


Le manche que je fais actuellement (cello 3) à un mode vers 215Hz. c'est son mode principal, on peut penser que la note du manche dépend principalement de sa longueur. Celle ci n'a pas été choisie au hazard et peut correspondre à une faiblesse possible de la caisse. Le manche renvoyant une excitation au moment ou la caisse a du mal.
Sachant qu'on se demande tout de meme a quoi sert une volute...ce pourrait etre une explication
Capture d’écran 2020-12-02 215805.jpg


donc un fond + table en harmonie et un manche qui renvoit au bon moment... Ca peut etre un objectif.

sur mon cello 1- actuellement démonté- je ne le ressentais pas vraiment -et la table présente un trou moins marqué
Capture.jpg


On peut raisonner longtemps la dessus, mais il ne faut pas non plus s'éterniser.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
benoit suaudeau
Jojo je te rattrape !!!
Messages : 2864
Enregistré le : Sam 11 Mar 2017 09:05
Nombre de guitares fabriquées : 21
Localisation : Bretagne nord (Dinan)

Re: Cello modèle B. Norman 1719

Messagepar benoit suaudeau » Mer 2 Déc 2020 22:30

On peux aussi en pensée, imaginer que le manche renvoi le trou, donc rien (c'est un peu de la provoc).
Pour trancher il faudrait avoir plusieurs manches accordées diversement (avec la volute comme tu le dis si bien ou par le profil de la partie longue) et faire des tests.
En lutherie de guitare on se méfie des notes mortes et des couplages, ce qui ruine l'équilibre, c'est je pense la même chose en quatuor même si la vibration obéie à d'autres règles). On peux les combattre de pleins de manières, certains adoptent un design asymétrique (Boucher, Romanillos), d'autre disent que cela ne sert à rien et le prouvent (Friedriech dernière période) et moi la seul fois ou cela m'est arrivé (couplage sur le Ré) de manière suffisamment gênante pour rendre l'instrument injouable, j'ai juste mis un coup de papier de verre sur la table et changé le tirant des cordes. Après cela allait bien mieux, même si cet instrument n'est pas vraiment réussi et qu'il est au grenier (c'est le seul que j'ai réalisé en cèdre rouge).

Mais au final , entre le 1 et le 2, quel est celui donc le comportement et le son te plais le plus?

David1234
prefere poster qu'aller en vacances
Messages : 435
Enregistré le : Mer 31 Oct 2018 09:18
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Cello n°1

Messagepar David1234 » Jeu 3 Déc 2020 07:11

Le 1, notament sur les aigues


Retourner vers « Projets en cours »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 44 invités