Presse à serrage parallèle.

Tout ce qui concerne le matériel : Acheté ou fabriqué

Modérateur : FAQueurs

Avatar du membre
diomedea
Le sevrage sera dur !!
Messages : 1063
Enregistré le : Jeu 14 Déc 2017 19:47
Nombre de guitares fabriquées : 0

Presse à serrage parallèle.

Messagepar diomedea » Dim 22 Mar 2020 10:59

Bonjour à tous,
A la demande de yolande, voici comment j'ai réalisé une série de presses parallèles.

Pour certaines fabrications, comme celle du clavecin, je souhaite m'équiper d'une série de presses à serrages parallèles. Si prise à l'unité le tarif reste acceptable, aux alentours de 20€00 pour une presse de qualité, ça chiffre vite pour une série!
Voici comment j'ai fabriqué les miennes...
Image


Image

Les vis sont de simples tiges filetées M12 au pas standard de 1,75mm. Même si à première vue ça ne saute pas aux yeux, sur ces 5 tiges, deux sont des pas à gauches, et trois sont à droites.
Image
Si les tiges classiques à droites viennent d'une GSB, celles pas à gauches viennent d'ici

Ces tiges me permettront de fabriquer 8 presses
Je les ai coupées à la scie à ruban à 116mm pour les gauches, et 166 pour les droites (voir plan).
Image

Les filets sont supprimés sur un coté des tiges sur 15mm pour ne garder que la noix de la vis.
Notez le mandrin à pince ER32 pris dans le mandrin 3 mords. Cette disposition me permet de serrer les vis sans abimer les filets.
Ce porte pinces est une fabrication personnelle, d'origine il se monte dans le cône morse de la broche, mais ne permet pas un passage à travers celle ci.
Image

Je sais qu'il en existe sur camlock, mais elles ne sont plus disponibles...
Image

Je termine par un petit chanfreins.
Image

Pour être soudées, les deux tiges sont alignées grâce à une cornière.
Image

Les plaques d'alu servent à protéger les filets des pinces et des projections de soudures.
Image

Je fais le premier le cordon directement sans pointage.
Image

Puis je retourne l'ensemble.
Comme j'ai crée une lumière dans la cornière au niveau de la soudure, je n'ai plus qu'à faire le second cordon.
Image

Et voila, c'est soudé!
Image


Image

Je remonte le tout dans le tour et je réusine les cordons, ainsi que la tige qui recevra la poignée.
Sur cette image la contre pointe à été retirée pour montrer que ça tourne bien rond!
Image


Les écrous noix sont tirés de ce rond d'acier de Ø18mm. La butée d'origine est assez mal foutue et ne peut pas être utilisée pour les petites surfaces, j'ai donc dû en improviser une avec une chute d'acier et une pince étau.
Image

Vu que maintenant j'ai un lapidaire! (voir ici) je l'ai utilisé pour adoucir les arêtes.
Image

Je pourrais encore rectifier les faces, mais hormis sur le plan cosmétique, ça n'aurais aucun intérêt...
Image

Pour les perçages j'ai ressorti mon outil magique! ( http://www.metabricoleur.com/t18178p25- ... ire#367808 )
Il permet de centrer automatiquement les perçages perpendiculaires aux cylindres. Je commence par un pré-perçage au foret à centrer.
Image

Puis j'attaque le perçage final avec un foret de Ø10,5mm.
Image

Les taraudages sont fait avec des tarauds machines coupe gun J'avoue que ce type de taraud n'est pas donné, mais vous en trouverez à bien moins chère en restant sur des tarauds classiques...
En jaune (Revêtu nitrure de titane (TiN)) le pas à droite.
Image

J'attaque le taraudage sur le tour en actionnant le mandrin à la main.
Image

Une fois bien engagé, je les termines au tourne à gauche pièce dans l'étau.
Image


Image

A suivre...

Alexlyvity
Se lève la nuit pour poster
Messages : 861
Enregistré le : Dim 31 Mai 2015 22:20
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Presse à serrage parallèle.

Messagepar Alexlyvity » Dim 22 Mar 2020 11:01

euh.. tu n'avais pas déjà fait un fil ? :green:

viewtopic.php?f=20&t=22337

Avatar du membre
diomedea
Le sevrage sera dur !!
Messages : 1063
Enregistré le : Jeu 14 Déc 2017 19:47
Nombre de guitares fabriquées : 0

Re: Presse à serrage parallèle.

Messagepar diomedea » Dim 22 Mar 2020 11:07

Les mâchoires vont être tirées de ces flaches de frêne, bois idéal pour cet usage.
Image

Croyez moi ou pas! Mais ces photos sont faites sans trucage!
Image

Cela fera bientôt 5ans que la table de la raboteuse a été motorisée, et malgré des centaines de montées/descentes la précision est toujours là!
Image

Comme le montre ses images, il ne s'agit pas de frêne mais de chêne! En effet, je n'ai pas réussi à tirer mes 16 mâchoires dans le frêne... Il s'en est fallu de peu, mais la scie à ruban n'est pas assez précise pour refendre sans avoir à dégauchir par la suite. Si j'avais eu ma SAF ça n'aurais pas posé de problème...

Les perçages sont fait à la CNC, mais là encore, il n'est indispensable d'avoir cet outillage pour les faire!
Image


Image


Image

J'en ai profité pour faire la coupe biaise, c'est typiquement le type coupe que je fais encore une fois à la SAF.
Image

Les pièces sont positionnées grâce à une empreinte en creux fraisée au préalable, puis bloquées par un coin.
Image
Au total, ces fraisages prennent 2min 48sec par mâchoire.

J'en ai fait une première pour voir. C'est un poil serré, j'ai repris le fichier et mis 1/10 de jeu sur les perçages des noix pour les suivantes.
Image


Image


Image

Histoire de simplifier le ponçage!
Image


Image

Toutes les arêtes du dessus sont chanfreinées à l'affleureuse montée en stationnaire.
Image

Pour dessiner le manche, je m'étais inspiré de celui d'une scie à dos Véritas, finalement j'ai préféré une forme plus simple et plus facile à fabriquer en série
J'ai commencé par réaliser un prototype histoire de valider le process.
Image

Ils vont être tirés de ces manches de binettes, et, gag, je me rends compte qu'ils n'ont pas le même diamètre! Soit respectivement 25 et 27mm.
Image

J'ai donc ramené le 27 à 25mm, avec l'avance automatique c'est rapide!
Image

Première opération, décolletage de la collerette qui recevra la virole, et perçage à 9 X 30mm. Notez le tube de plastique pour protéger le bois.
Image

Ces opérations sont grandement facilitées par la visualisation sur écran, un truc que j'aurais du mal à me passer!
Image


Image

Seconde étape: Amincissement du manche. Le perçage est utilisé avec la contre pointe pour centrer le manche, elle sert également de butée pour le positionner.
Image

Vous avez reconnu l'outil? :D
Image


Image

Troisième et dernière étape, le dressage de la face arrière et création du congé avec une fraise 1/4 de rond de 6,36mm de rayon.
Image

Pour cette opération je dois changer d'outil, la encore j'apprécie les cassettes à changements rapides.
Image

Voila, vite fait!
Image

Les viroles sont débitées dans un tube d'acier à la scie à ruban.
Image

Avant d'être emmanchées en force, elles ont été ébavurées au lapidaire.
Image

Dernier passage sur le tour pour casser l'arête à la lime.
Image

Premier montage. Les manches sont enfoncés sur les vis au marteau.
Image

Ils sont solidarisés par une goupille qui traverse le tout.
Image

La goupille est une simple pointe sans tête matée.
Image


Image

Bon... Là je me rend compte que je ne peux pas les manœuvrer en moulinant comme le montre la vidéo, pour ça il aurait fallu inverser les vis, soit: pour l'une le pas à droite coté manche, et pour l'autre le pas à gauche.
J'ai donc commandé d'autres tiges filetées pas à gauche!
Image

J'attend donc les nouvelles vis pour aller plus loin...
Image

A suivre...

Avatar du membre
diomedea
Le sevrage sera dur !!
Messages : 1063
Enregistré le : Jeu 14 Déc 2017 19:47
Nombre de guitares fabriquées : 0

Re: Presse à serrage parallèle.

Messagepar diomedea » Dim 22 Mar 2020 11:08

Bien... j'ai reçu les nouvelles tiges filetés, et dans la foulée j'ai refais les 8 vis, avec cette fois le pas à gauche coté poignée.
J'en ai également profité pour diminuer la distance entre les deux.
Image

En effet, elles avaient été dessinées alors que je prévoyais de mettre les noix aux centres des mâchoires.
Image

Cette nouvelle disposition facilite grandement leurs manipulations! Les vis à pas inversés donne une ouverture de 3,5mm par tour, heureusement qu'il y a la possibilité pouvoir les ajuster au plus près en moulinant!
Pour en revenir à une version à un seul pas de vis... Elle aurait deux inconvénients: Le premier, elle ne permettrait pas le moulinage, et la courses par tour de vis de seulement la valeur du pas, soit 1,75mm pour du M12 comme ici.
Image

La pose est facile et le serrage puissant, tout ça pour quelques euro pièce!
Image

Bonne journée,
JPaul


Retourner vers « Outillage du luthier »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités