Bois de lutherie, quelles spécificités ?

Ici, on parle de tout et de rien.

Modérateur : FAQueurs

Avatar du membre
reynald917
Superposteur
Messages : 187
Enregistré le : Jeu 12 Déc 2019 11:57
Nombre de guitares fabriquées : 0
Localisation : Verrey sous Drée (21)
Contact :

Bois de lutherie, quelles spécificités ?

Messagepar reynald917 » Mar 11 Fév 2020 13:58

Salut,

Je voudrais aller prospecter les fournisseurs de bois autour de chez moi pour essayer de trouver du bois en direct.

Je n'y connais rien en bois et encore moins en bois de lutherie.

J'ai trouvé des adresses de scieries, mais je voulais savoir quelles sont les spécificités (essences, temps de séchage, sens de coupe, etc...) à demander pour savoir si il peuvent me fournir du bon bois pour la lutherie ?

Merci par avance de votre aide. :beer:

redfish
Serial posteur
Messages : 223
Enregistré le : Sam 4 Fév 2012 23:18
Nombre de guitares fabriquées : 0

Re: Bois de lutherie, quelles spécificités ?

Messagepar redfish » Mer 12 Fév 2020 23:22

C'est assez compliqué de trouver du bois de lutherie utilisable rapidement en scierie. Les scieries vendent du bois vert, coupé dans l'année. Pour la lutherie, il faut du bois très, très sec. Il faut compter plusieurs années de séchage pour obtenir un bois de qualité.

Alexlyvity
Se lève la nuit pour poster
Messages : 586
Enregistré le : Dim 31 Mai 2015 22:20
Nombre de guitares fabriquées : 1

Re: Bois de lutherie, quelles spécificités ?

Messagepar Alexlyvity » Jeu 13 Fév 2020 08:02

Disons que dans les grandes lignes et sans parler des essences de bois, il faut idéalement :
- que le bois soit bien sec quand tu vas l’utiliser. Comme dit Redfish, en scierie le bois sera quasi vert. Il faut prévoir un an de séchage naturel pour 10 mm d’épaisseur de bois. Donc un corps de gratte de 45mm, soit 48 à 50mm avant corroyage, demande 5 ans de séchage.
- du bois de quartier (surtout pour le manche),
- que le fil du bois soit bien droit
- qu’en cas de collage gauche/droite sur ta guitare (exemple : table d’harmonie en deux morceaux), tu puisses coller « en portefeuille », ou « bookmatch » en anglais (à prévoir soit avec un morceau plus épais que tu délignes toi, soit tu l’achètes comme ça).

Si tu te lances là-dedans, regardes bien ce que bois de quartier et collage « portefeuille » veulent dire, regardes aussi comment faire un bon séchage toi-même, etc…

Et bien sûr, ce sont des règles idéales, mais on ne peut pas toujours faire comme on veut. Parfois il faut composer avec le bois que tu trouveras.
Exemple : si tu n’as pas trouvé de bois de quartier parfait et que tu as du faux quartier ou une dosse (même sec depuis plusieurs années), alors il faut anticiper la déformation que le morceau pourrait prendre :
- Cœur côté cordes pour le corps de gratte électrique, pour ne pas risquer que le corps ne se « renferme » sur la zone de jeu.
- Cœur côté dos pour le manche, pour que la déformation soit dans le même sens que celle imprimée par les cordes. Ainsi, le manche se déformera théoriquement en « C » et sera facilement corrigeable avec le trussrod – si tu fais l’inverses tu risques d’avoir un manche en « S », et là c’est plus compliqué de régler ton manche correctement.

Dans ces cas-là, avant de coller, tu peux toujours poster des photos et demander dans quel sens coller tes morceaux :beer:.

Avatar du membre
gobi34
prefere poster qu'aller en vacances
Messages : 411
Enregistré le : Sam 16 Mar 2019 17:19
Nombre de guitares fabriquées : 0
Localisation : Hérault

Re: Bois de lutherie, quelles spécificités ?

Messagepar gobi34 » Dim 16 Fév 2020 17:20

Pour l'utilisation de bois locaux dans la fabrication de guitares classiques et acoustiques, jetez donc un œil au Leonardo Guitar Research Project : https://sites.google.com/site/leonardoguitarresearch/woods
Il ont posté un "blind test" pour tenter de distinguer entre seize guitares fabriquées dans des bois différents


Retourner vers « Bla Bla »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités